Énergies renouvelables : quels rôles et attentes des collectivités ?

La nécessaire accélération du développement des énergies renouvelables (EnR) et les sollicitations ponctuelles des collectivités amènent le Siéml à élaborer un plan stratégique EnR.  Les communes et EPCI ont été consultées sur trois thématiques : sensibilisation aux EnR, projets réalisés et à venir et  attentes des collectivités.

Le taux de participation très satisfaisant (49% de taux de réponses sur 196 collectivités interrogées), donne une vision représentative des territoires et permet au syndicat d’ajuster son offre au plus près des attentes de ses adhérents.

Les principaux résultats de l’enquête sur les énergies renouvelables

> Télécharger les résultats détaillés de l’enquête sur les énergies renouvelables.

Des collectivités résolument concernées

La sensibilisation aux EnR est en bonne voie puisqu’un tiers des collectivités interrogées se dit très concerné par leur développement : 39 % d’entre elles se sont déjà engagées dans des projets et 40 % ont des projets à court terme (cf. graphiques ci-contre). Les deux tiers se voient avant tout dans un rôle de soutien aux porteurs de projets et 24 % envisagent d’être investisseurs. Malgré tout, 44 % des collectivités se disent prêtes à porter elles-mêmes des projets ; ce chiffre atteint 71 % dans les communes de plus de 5000 hab. contre 33 % pour les moins de 2000 hab.

Des freins existent, le coût bien sûr, mais aussi la difficulté d’agir dans un domaine nouveau où les montages paraissent compliqués et les acteurs nombreux. Une meilleure diffusion de l’information est attendue, pour preuve 55 % méconnaissent la possibilité de prendre part au capital de sociétés de projets.

Le Siéml reconnu dans les énergies renouvelables thermiques

Pour se lancer, les collectivités ont besoin d’être accompagnées à toutes les étapes de leurs projets : financement, conseil, accompagnement, ingénierie, animation. Le Siéml est un intervenant identifié à tous ces niveaux, plus particulièrement sur les EnR thermiques, preuve s’il en est que la politique conduite depuis 2009 porte ses fruits.

De fortes attentes des collectivités

Il reste cependant de fortes attentes, puisque 40 % des collectivités espèrent un développement plus rapide en Maine-et-Loire et des services d’accompagnement encore plus efficients. Avec son nouveau plan d’actions défini sur la base du diagnostic et des résultats de l’enquête, le Siéml poursuivra les efforts engagés tout en veillant à englober l’ensemble des EnR, électriques mais aussi gazières et calorifiques.

Ce plan stratégique 2018-2020 sera présenté au prochain comité syndical, le 6 février 2018, puis aux collectivités.

> Télécharger les résultats détaillés de l’enquête sur les énergies renouvelables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *