Les travaux de renforcement

Renforcer un réseau consiste à le modifier pour permettre une distribution d’électricité conforme aux normes afin de contribuer à l’amélioration de sa qualité.

Pour une distribution d’électricité conforme aux normes, la plage de variation admise est de + 10 % ou – 10 % par rapport à la tension nominale, soit une tension admissible comprise entre 207 volts et 253 volts en basse tension pour les branchements monophasés.

Les travaux de renforcement consistent à augmenter la section du câble de desserte pour en augmenter sa capacité, à modifier le poste de transformation ou à créer un nouveau poste pour desservir la zone concernée afin d’améliorer de la qualité de l’électricité distribuée.

L’évaluation de la tenue globale de la tension consiste à déterminer le risque de connaître une tension à l’extérieur de la plage de variation fixée. Cette évaluation globale est réalisée par Enedis à partir d’un outil statistique, homogène sur l’ensemble du territoire national, appelé la méthode « GDO-SIG ».

Le programme de renforcement du Siéml est en partie basé sur cette analyse probabiliste et est complété par des mesures in situ. A partir de ses mesures et des dossiers transmis par Enedis, différents cas de figures peuvent se présenter :

  • pour les particuliers : elles sont traitées tout de suite si elles sont supérieures ou égales à 20 % ;
  • pour les activités agricole ou professionnelle : elles sont traitées tout de suite si elles sont supérieures ou égales à 16 % ;
  • dans les autres cas, les chutes de tension de 15 % et plus sont mises en attentes. Les dossiers sont inscrits dans le programme de renforcement de l’année suivante ;

Le Siéml prend en charge la totalité des renforcements du réseau basse tension dans les communes rurales. Pour ce type de travaux, le syndicat bénéficie de l’aide financière du FACE (Fonds d’amortissement des charges d’électrification). Ces travaux peuvent être coordonnés avec les réseaux d’éclairage public et de télécommunication et réalisés en souterrain.

Enedis réalise et finance quant à lui l’intégralité des renforcements du réseau moyenne tension et du réseau basse tension en communes urbaines.