Adoption du budget primitif pour 2016

Mardi 15 mars 2016. 19 points étaient inscrits à l’ordre du jour de la réunion du comité syndical ce matin parmi lesquels le très attendu projet de budget primitif pour 2016.

Très attendu car traditionnellement, le syndicat adopte son budget dès le mois d’octobre voire parfois en décembre, mais jamais plus tard. C’est la mise en place de la nouvelle gouvernance qui a cette année freiné la procédure budgétaire et les services fonctionnaient depuis trois mois avec une autorisation de mandatements.

C’est un budget résolument offensif qui a été présenté puisque le syndicat propose de créer quatre postes en 2016 afin d’aider ses adhérents à mieux faire face à la transition énergétique : seront ainsi recrutés dans le courant de l’année 2016 un(e) ingénieur(e) géomaticien(ne), un(e) chargé(e) de communication, un(e) conseiller(e) en énergie partagé et un(e) ingénieur(e) en planification énergétique.

Le Fonds d’intervention pour les économies d’énergies sera abondé à hauteur de 1M€ en autorisation de programme tandis que le programme de rénovation de l’éclairage public reçoit lui une enveloppe de trois millions d’euros qui devraient permettre de couvrir la centaine de dossiers enregistrés en attendant le projet de budget supplémentaire.

Du côté des bornes de recharge de véhicules électriques, annonce a été faite qu’une dizaine d’infrastructures de recharge rapide sera déployée aux cotés des bornes dites accélérées, grâce notamment à la nouvelle aide du conseil régional.

Au total, le budget consolidé du Siéml s’élève à 82,14 M€ dont 47,92 M€ pour les travaux. Le syndicat reste ainsi parmi les premiers investisseurs publics du département et continue à jouer son rôle d’aménageur et de développeur au service des territoires.

Téléchargez ici le diaporama projeté lors de l’examen du projet de budget primitif pour 2016.