La campagne des réunions territoriales de printemps a commencé

Vendredi 27 mai 2016 – Le Siéml à la rencontre de ses membres. Conformément aux engagements pris par l’exécutif lors du débat sur les nouveaux statuts, des territoires d’animation ont été mis en place sur l’ensemble du département, afin de réunir localement les délégués des communes et de leurs groupements et de favoriser les échanges entre le syndicat et ses adhérents.

La question était de savoir comment établir le contour de ces territoires d’animation, étant entendu que l’année 2016 constitue une année de transition entre la carte intercommunale à laquelle nous étions habitués (30 EPCI à fiscalité propre en Maine-et-Loire) et le SDCI 2.0 qui sera mis en œuvre à compter du 1er janvier 2017, avec parfois des périmètres pas totalement stabilisés. Après réflexion au sein du Bureau, décision a été prise d’anticiper les effet du prochain schéma de coopération intercommunale tel qu’il ressort de l’arrêté préfectoral du 18 février 2016 et qui prévoit à terme 9 intercommunalités seulement sur le département. 9 dates ont donc été établies en conséquence, selon le calendrier ci-dessous.

Calendrier des réunions :

  • 27 mai à 14h00 : Territoire Angers Loire Métropole – Loire-Authion (Siéml)
  • 27 mai à 18h00 : Territoire Anjou, Loir et Sarthe (Tiercé)
  • 06 juin à 14h00 : Territoire Choletais – Bocage – Vihiersois (La Séguinière)
  • 14 juin à 14h00 : Territoire Saumur Loire Développement (Saumur)
  • 14 juin à 18h00 : Territoire Beaufort – Baugeois – Noyantais (Baugé)
  • 16 juin à 18h00 : Territoire Mayenne – Oudon – Beconnais (Lion-d’Angers)
  • 24 juin à 18h00 : Territoire Mauges Communauté (Beaupréau)
  • 27 juin à 18h00 : Territoire Candé – Segré – Pouancé (Segré)
  • 05 juillet à 18h00 : Territoire Loire – Layon – Aubance (Juigné-sur-Loire)

La première réunion avec les délégués d’Angers Loire Métropole et ceux de Loire Authion a permis de recadrer les conditions dans lesquelles les compétences énergétiques étaient exercées sur le territoire d’ALM, à la suite des grandes lois MAPTAM, NOTRe et TECV. Ce recadrage constitue un préalable indispensable à toute réflexion sur la co-construction d’une véritable politique énergétique au service de ce grand territoire. La deuxième réunion, qui s’est tenue le même jour à Tiercé (cf. photo ci-dessous), a rassemblé les délégués des communes et intercommunalités d’Anjou, Loir et Sarthe. La discussion s’est focalisée sur l’enjeu du développement des énergies renouvelables et la capacité du syndicat à éventuellement porter plusieurs projets photovoltaïques locaux, en lien avec le syndicat de déchets, ainsi que sur le déploiement du compteur Linky.

auditoire_réunion_tiercé_20160527

Au cours des deux réunions, les élus n’ont pas manqué d’évoquer le nouveau règlement financier adopté par le comité syndical lors de sa réunion du 26 avril, et qui sera effectif à compter du 1er janvier 2017. Surtout, ils ont convenu que le nouveau format de ces rencontres, comparé aux assemblées générales pléthoriques traditionnelles, facilitait indéniablement l’expression des délégués et la qualité des échanges.

Laisser un commentaire