PCRS : les communes bénéficiaires mais aussi actrices de sa mise à jour

Le PCRS est un projet départemental piloté par le Siéml, en partenariat avec les EPCI, Enedis et les villes gérant l’éclairage public. Mais quels sont les avantages pour les communes et quel sera leur rôle ?

Les communes ne sont pas directement contributrices au projet du Plan corps de rue simplifié (PCRS). Elles en sont bénéficiaires en tant que gestionnaires de voiries et de réseaux. Le Siéml a donc encouragé les EPCI à signer des conventions avec leurs communes membres pour définir les droits et les obligations de chaque partie.

PCRS : gestion de la voirie et sécurisation des chantiers

Le PCRS est un fond de plan très précis. Dans le cas du PCRS Vecteur, il représente les éléments de l’espace public (trottoirs, seuils, façades, etc.) et dans le cas du PCRS Image, une photographie aérienne de très haute résolution.

Cette précision assurera aux communes une meilleure connaissance de leurs voiries. Elle permettra aux gestionnaires de réseaux de superposer précisément leurs réseaux sensibles (électricité, éclairage public, gaz, réseaux de chaleur,…) et ainsi de sécuriser les chantiers dans les communes.

Accès et mise à jour des données du PCRS : le rôle des communes

Les services des communes auront accès aux données, ainsi que les délégataires et les entreprises travaillant pour leur compte. Cet accès sera possible depuis le SIG de l’EPCI ou via la plateforme web de mise à disposition du PCRS gérée par le Siéml. Un outil informatique permettra aux entreprises d’extraire le secteur sur lequel elles interviendront. Le PCRS sera mis à jour au fur et à mesure des travaux par intégration des plans de récolement de modifications de voirie.

Les communes gestionnaires de voirie joueront un rôle dans cette mise à jour.

Dans le cadre de leurs marchés de travaux de voirie, elles devront imposer des clauses techniques dans leur cahier des charges (respect de la charte graphique départementale) et veiller à la transmission des plans de récolement. Pour les travaux effectués en régie, les communes respecteront elles-même ces clauses et contribueront au processus de mise à jour, dont les modalités sont actuellement affinées par le comité technique du PCRS.

Le PCRS en phase de test

La phase de tests a débuté avec la livraison des premiers éléments, dont 50 km de PCRS vecteur réalisés à Avrillé, secteur retenu pour la complexité et la représentativité de son espace public.

Ces éléments sont désormais analysés par les entreprises chargées du contrôle des livrables (précision géométrique, respect de la structure informatique,…).

Prochaine étape : après attestation de la conformité, de nouveaux bons de commande seront lancés à raison de 400 km/ trimestre.

One thought on “PCRS : les communes bénéficiaires mais aussi actrices de sa mise à jour

  • 14 janvier 2019 at 14 h 23 min
    Permalink

    il est dommage q’un réseau sensible comme le gaz ne soit pas répertorié, il en est de même avec orange; cela signifie que lors de travaux il faudra faire une demande « a part » pour ces 2 prestataires.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *